Coco Captain Georg(ia)

Déjà bientôt 8 mois en Géorgie 🇬🇪 et toujours pas d’article sur ce que j’y fais ni même sur ce que j’ai pu dévorer localement… Ce n’est pourtant pas faute d’avoir pris et de prendre des notes.

20200222_171616
Borjomi, Géorgie

En plein confinement Covid-19, je ne peux que tristement affirmer ne pas tellement avoir la chance de me mettre aux fourneaux, ni d’assister en cuisine 😒. Mais, j’ai quand même une certaine liberté d’accès au four de mes hôtes…

Alors, forcément, c’est beaucoup de cakes et de banana breads. Le plus compliqué aura été de faire sans balance de cuisine (hello, les millilitres 🙃), et de revenir à la farine de blé blanche: et oui, en dehors de la farine de maïs et autre fécule de pomme de terre, dur dur de trouver de la variété ailleurs que dans les grandes villes.

20200124_092600
Pain d’épices de janvier qui fait plais’


Et le tout, en faisant au possible pour remplacer le lait et les œufs. Parce que, là encore, grandes villes exceptées, c’est assez compliqué et/ou onéreux d’accéder à des alternatives vegan. En mode état d’urgence et pandémie, je n’te raconte pas la galère pour s’approvisionner (et pour mon système digestif de gérer tant de gluten ingurgité depuis l’automne 😢) !

Les cakes ne sont donc pas toujours ultra moelleux ou méga humides mais on se débrouille et, surtout, ils ont ici leur petit succès 😉 !

cake_kaki1
Cake kaki/cannelle/chocolat

En arrivant en septembre, j’ai commencé par remplacer le lait (végé) par de l’eau, avant de me souvenir avoir lu quelque part que l’eau gazeuse aidait à rendre les préparations plus moelleuses 🤔. Les différentes variétés d’eaux minérales géorgiennes sont donc rapidement devenues mes alliées anti-pénuries-de-lait, avec une préférence pour la fameuse (si,si) Borjomi.

Et, ça tombe bien: la recette de cet article a initialement été réalisée pour une virée dans la ville du même nom ✌🏾!

Le collègue British 🇬🇧 qui fait un stop par ma ville, avant de rejoindre le confrère de l’Arkansas 🇺🇸 près des montagnes du Sud de la Géorgie, était une bonne excuse pour réquisitionner la cuisine. Au curry improvisé (et un peu raté, qu’on se le dise 🤓), suivait donc un cake rhum*/coco cœur chocolat. Des saveurs exotiques pour mettre un peu de soleil et de chaleur en plein mois de février 🌈 ✨ !

1final03

Puis, après un épisode qui m’a fait atterrir à la clinique 🙃 , j’ai voulu refaire ce cake pour remercier mes hôtes de ne pas m’avoir laissée périr ! Cette fois-ci, avec de l’huile de coco et  un nappage au chocolat noir 70%…
Dans le deux cas, le cake a été testé et visiblement approuvé 😉

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé (et la dignité).


Cake rhum*/coco coeur chocolat
Préparation: 20min – Cuisson: ≈40min

final3

Ingrédients :

  • 400ml de farine de blé
  • 20 à 40g de coco râpée
  • 50ml de poudre amande
  • 1 sachet sucre vanillé
  • 100 à 150ml de sucre roux
  • 1 sachet levure
  • 1/4 càc bicarbonate de soude
  • 1 pincée sel
  • 2-3 CàS de rhum* brun ou ambré
  • 2 CàS de vinaigre de cidre
  • 150 ml de lait coco ou d’eau gazeuse
  • 4-5 CàS d’huile tournesol (ou 3 CàS d’huile de coco fondue)
  • 10 CàS d’aquafaba en neige
  • 2-3 CàS de pâte à tartiner au chocolat noir j’ai utilisé la version chocolat noir « So vegan so fine » de chez Brinkers (facultatif)
  • 1-2 CàS de vanille liquide (facultatif)

Préparation :

  1. Mélanger le vinaigre de cidre au lait puis réserver.
  2. Dans un saladier, mélanger les sucres, l’huile, le rhum* et la vanille liquide.
  3. Dans un autre récipient, bien mélanger les ingrédients solides puis les ajouter au saladier de sucre. Mélanger.
  4. Ajouter le lait, mélanger, puis incorporer l’aquafaba.
  5. Mélanger jusqu’à obtention d’une pâte homogène.
  6. Verser 2/3 de la préparation dans un moule à cake, puis disposer les CàS de pâte à tartiner au centre, dans le sens de la longueur. Recouvrir l’ensemble avec le reste de la préparation. Ajouter le topping souhaité (facultatif) Quelques amandes effilés et brisures de chocolat noir, ici
  7. Laisser reposer environ 40 minutes à température ambiante puis enfourner environ 40min dans un four préalablement chauffé à 180°C.
  8. Laisser tiédir puis démouler. Emballer le cake pour éviter qu’il ne s’assèche.

Pour le nappage au chocolat :

À réaliser lorsque que le cake est totalement refroidi (le lendemain, idéalement)

  • 90-100g de chocolat noir 70%
  • 1 càc de pâte à tartiner au chocolat (facultatif)
  • 1 càc d’huile de coco (ou un peu d’eau, pour désépaissir)
  1. Casser le chocolat en morceaux et le faire fondre au bain-marie, à feu doux (sans le faire cuire !)
  2. Ajouter l’eau/l’huile et mélanger jusqu’à ce que le chocolat fonde.
  3. Ajouter la pâte à tartiner et mélanger jusqu’à ce que le mélange soit homogène et possède la consistance voulue.
  4. Napper immédiatement le cake ou verser directement et délicatement le chocolat dessus.
  5. Laisser sécher complètement avant de couper

final4

Si tu utilises de l’eau gazeuse, tu peux l’ajouter à l’étape 4, sans forcément la mélanger au vinaigre.
Pour la première version du cake, j’ai utilisé environ 20g de noix de coco en poudre, et le parfum n’était que subtilement perceptible à mon goût. 

En vrai, ce cake devait à la base être fourré à la confiture de cerise, mais je n’en avais pas sous la main (tristesse). Ça faisait quelques temps que je repensais aux cakes industriels que je mangeais à une époque lointaine: genre, un cake vanille fourré à la ‘confiture’ de kiwi et enrobé d’une fine couche de chocolat. Pas moyen de retrouver le nom ni d’en voir dans les commerces, mais j’espère pouvoir essayer d’en faire avant le début de l’été… Sans kiwi, ceci dit xD.

Et si tu aimes la noix de coco, tu devrais kiffer ce banana bread exotique au sarrasin.
D’autres recettes à base de chocolat et alcool* sont également dispo par ici et par

George

Mais s’il te plait, ne fais pas comme George le Pirate. Ne bois pas ta picole en solo dans ta cale et sans modération.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :