Du moca pour le Roi

Huit jours après notre 14/07, la Belgique célèbre elle aussi sa fête nationale. Alors pour commémorer l’avènement de son premier roi (!), je te propose, sans originalité aucune, un café liégeois. Enfin, « sans originalité »; j’aurais très bien pu proposer des frites ou des gaufres, hein ! Et en plus, mon café liégeois est un peu revisité.

final1

Wikipédia le dit: « Le café liégeois est un dessert froid à base de café légèrement sucré, de crème glacée parfumée au café et de crème chantilly« . Mais comme je suis so hipster, j’ai décidé d’en faire ici une boisson à manger (je sais, tu vas me dire « j’adoooore, le concept »).
Petit plus: j’y apporte du cacao et une touche de peket speculoos*, histoire de pousser la belgitude à son paroxysme B-) – le peket étant une liqueur wallonne à base de baie de genièvre, et relativement populaire dans la région liégeoise. 

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé (et la dignité)

À savoir: cette recette marche aussi bien en version café [latte] qu’en version chocolat (testées et approuvées il y a deux ans de cela); ne savant laquelle proposer, j’ai marié les deux pour un faire un semblant de moca/mocaccino. Celui de la Constitution, svp.


‘Moca’ liégeois
Préparation: 10min

Ingrédients:

prepa-6
‘pâte’ de cacao
  • 30ml d’expresso (ou 1 à 2 càc de café soluble – dosage selon intensité désiré)
  • 1 à 2 càc de cacao en poudre (dosage selon intensité désiré)
  • 100 ml de lait
  • une petite boule de glace à la vanille ou au café
  • ±2 cl de peket speculoos* (ou peket café ou crème de café*) facultatif
  • un peu d’eau tiède (sauf si expresso)

Préparation:

  1. Mettre le cacao dans un verre, de préférence évasé, et verser quelques gouttes de l’expresso (ou d’eau tiède), pour mélanger de manière à obtenir un mélange légèrement pâteux, mais pas trop liquide.
    Si vous utiliser du café soluble, vous pouvez le mélanger directement au cacao, puis ajouter la quantité d’eau tiède nécessaire à l’obtention d’une texture similaire (sinon voir étape 4).prepa-5
  2. Ajouter ensuite le lait et mélanger assez longtemps pour avoir le moins de grumeaux possible – à l’aide d’un fouet pas exemple. (Le lait peut être froid ou à température ambiante)
  3. Incorporer l’alcool puis déposer la boule de glace dans le verre
  4. Verser l’expresso sur l’ensemble (ou le café soluble dilué dans l’eau, s’il n’a pas été mélangé au lait). Un café chaud apportant un joli contraste avec la glace, de mon point de vue.
  5. Déguster immédiatement (et avant d’envisager de sucrer) !

Nope, pas de chantilly pour moi! J’adorais vraiment la crème fouettée à une époque, mais il y a bien longtemps que je ne la digère plus… Et par 30°, je pense que ce mocaccino est assez nourrissant tel quel ;). Libre à toi d’en rajouter ! Ou de retirer la glace pour remplacer par de la chantilly (vegan) 😛
Perso, cette année, le faux moca liégeois, c’est sans glace ni chantilly :'( !

D’ailleurs, Viennois ou Liégeois ? Il parait que le nom de base était « café viennois », mais qu’il a été modifié dans les cafés parisiens, pendant la guerre, pour ne pas faire référence à l’ennemi. D’où l’ambiguïté actuelle, même si pour certains, le café viennois est servi chaud alors que le liégeois est souvent froid ou accompagné de glace. 

Bonne fête nationale 🇧🇪 !

Ô Belgique, Ô terre chérie,
À nous tes bières, ton chocolat;
À toi, ce moka, Oufti !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :